La Fédération Nationale des Associations Amazighes au Maroc dénonce

Le silence devant les concepteurs des écoles de formation des terroristes au service de leur cause

Nous, la Fédération Nationale des Associations Amazighes au Maroc « FNAA », avons appris avec consternation les attentats terroristes et barbares, perpétrés le lundi 17 aout 2017 à Barcelone faisant 15 morts et 100 blessés, qui sont en fait la suite attendue de précédents massacres barbares commis et assumés par des fanatiques qui se réclament du « Jihad » islamique. À ce jour, l’Europe a accumulée, 22 carnages similaires uniquement depuis janvier 2016 avec une hausse de 100% cette année (8 en 2016 et 14 en 2017). Des centaines de civils innocents ont trouvé la mort.

 Ces «Jihadistes» prônent offBarcelone2017-graphiciellement la haine du non-musulman en érigeant l’homophobie en dogme institutionnalisé. Ce courant idéologique profondément anti sémite et ségrégationniste est soutenu et enseigné dans les écoles publiques de certains états qui entretiennent, malheureusement de « bonnes » relations, avec l’Europe. Pire encore, certains pays d’Europe ont même autorisé ces mêmes écoles dans leur propre territoire ! Et comme le montre le graphe suivant, ce sont bien les pays qui leur ont plus ouvert les bras qui sont plus victimes.

Si les civils européens sont visiblement les victimes cibles de ce courant, il ne faut pas perdre de vue la double victime ou la victime invisible ! Ce sont bien les Amazighs d’Afrique du Nord, immigrés en Europe, qui sont pris en otage dans ce conflit qui oppose l’orient et l’occident. Se sont bien la seule chair à canon que les concepteurs de ces écoles de formation des terroristes diplômés (EFDT), sacrifient toujours au feu contre leur ennemi éternel, l’occident chrétien !

Cette chair à canon était déjà victime d’un déracinement identitaire et culturel suivi d’un endoctrinement forcée et intense dans leur pays d’origine en Afrique du Nord, où est connu sous le nom de l’arabo-islamisme. C’est sur cette pré-programmation initiale que ces écoles EFDT d’Europe s’appuient pour achever leurs objectifs.

La preuve tangible est que l’histoire récente n’a jamais enregistrée aucun acte ni de haine ni de terrorisme de la part des parents et des grands parents Amazighs de ces nouvelles générations d’immigrés bien qu’ils ont quitté leur pays d’origine analphabètes, marginalisés et extrêmement plus pauvre que leurs actuels enfants devenus les Jihadistes des causes du moyen orient. Pourquoi ? Ils ont conservé leur culture ancestrale en échappant à ces écoles à la fois dans leur pays d’origine que dans leurs pays d’accueil. Ils ont immigré en Europe avant la découverte du pétrole au moyen orient.

Les états, concepteurs de ces écoles d’endoctrinement destructeur sont connus, ils ferment leurs frontières devant même les vagues de « leurs propres frères » en détresse et les poussent à se réfugier en Europe et en Afrique du Nord.

Ces états dictatoriaux condamnent le terrorisme à chaque occasion tragique tout en autorisant l’appel au Jihad quotidien dans leurs mosquées et sous leurs autorités. Ils jouent depuis longtemps à un double jeu hypocrite que les peuples occidentaux doivent dénoncer auprès de leurs dirigeants politiques.

Barcelone2017-photoLa démocratie, la laïcité, le respect des droits de l’homme et des libertés, sont menacées par la furie assassine de ces fanatiques qui chercheraient à imposer leur loi exclusiviste et hégémonique au reste du monde.

 De ce fait, averti des valeurs profondes issues de leur culture pluri-millénaire, conscients des méfaits de l’islamisation et de l’arabisation forcées que le peuple Amazigh a subi depuis des siècles en Afrique du nord, les Amazighs ont toujours été présents pour dénoncer les actes terroristes, à New-York, Boston, Tunis, Paris, Bruxelles, Tel Aviv, Berlin, Ankara, Nice, London, Barcelone et partout ailleurs.

En cette occasion de deuil, face à ces actes barbares et aveugles, nous considérons qu’il est de notre devoir d’exprimer l’attachement indéfectible du peuple Amazigh à ses profondes valeurs et nous appelons les citoyens épris de liberté et de démocratie partout où ils se trouvent au développement des valeurs de liberté, de démocratie et de laïcité que ces criminels et leurs commanditaires cherchent à abolir par la terreur.

Le peuple Catalan est appelé à mobiliser toutes ses forces vives aux cotés des démocrates qui luttent à travers le monde, dans le but d’amener leurs dirigeants à agir pour l’éradication du Jihadisme islamiste dont le terrorisme constitue son bras armé. Trop c’est trop, il est temps d’agir.

Rabat le 18 Aout 2016

La Fédération Nationale des Associations Amazighes au Maroc (FNAA)

LettreOuverte

La liste des associations membres de FNAA

  Region Ville/Village Nom de l’association
1 Anti-Atlas IMJJAD Reseau Izelmi Imejjad
2 Anti-Atlas Tata Annakhla
3 Anti-Atlas Taza Anir
4 Anti-Atlas Tiznit Afouss gh Ofous
5 Anti-Atlas Tiznit Ajdig
6 Anti-Atlas Tiznit Tandaft
7 Anti-Atlas Tiznit Tiwizi
8 Haut Atlas Talat n yaakub  AMUD
9 Haut Atlas Aitourir Fazaz
10 Haut Atlas Amezmiz Taskiwine
11 Haut Atlas Amezmiz Tudart pour le développement
12 Haut Atlas Amezmiz Izurane
13 Haut Atlas Azilal Itrane
14 Haut Atlas Azilal Réseautada
15 Haut Atlas Azilal Titrit
16 Haut Atlas Benimellal  Akal
17 Haut Atlas Demenate Agwdal pour la culture et le développement
18 Haut Atlas Demenate Anarouz
19 Haut Atlas Haut atlas APMM
20 Haut Atlas Ijoukak Amud
21 Haut Atlas Imiougadir Tilila
22 Haut Atlas Ouarzazate Tendafte
23 Haut Atlas Ouarzazate Tifawet féministe pour le développement
24 Haut Atlas Saghrou ass.dadda atta pour le développement social
25 Haut Atlas Tawada warzazate
26 Haut Atlas Tighdouine Imedghas
27 Haut Atlas Tighdouine Yagour
28 Haut Atlas Wirgane azzaden
29 Ihahane Essaouira Tigzirt
30 Moyen Atlas Aitansar AitAnsar
31 Moyen Atlas Elhajeb Achabar
32 Moyen Atlas Khmisset Jeunesavocats
33 Moyen Atlas khmisset association national jeunes avocats
34 Moyen Atlas Midelt Tirssal
35 Moyen Atlas Oulmes Itihad Boukchmir
36 Moyen Atlas Tahla Adrar
37 Moyen Atlas Tiddas Reseau Tagourt
38 Rif Ben Tayeb Anya
39 Rif Ben Tayeb Bouya
40 Rif Ben Tayeb Tifawine
41 Rif Ben Tayeb Twiza
42 Rif Drouich Tawmat
43 Rif Hessiya Agruli Hssiya
44 RIF Hoceima Forum Ougusten
45 Rif Hoceima RIF SIGLO XXI
46 Rif Hoceima Tamazgha
47 Rif Nador Alternatif des jeunes
48 Rif Nador Fadae
49 Rif Nador Ussan
50 Rif Taza/Aknoul Tifaout pour la culture et développement
51 Rif Zghanghan Ihdjan
52 Souss Anzi Tiwizi pour le développement
53 Souss Anzi Kounouz Anzi
54 Souss Régionaglmim Enseignent de Tamazight
55 Souss Agadir Takfarinas
56 Souss Agadir Tuggas femme
57 Souss Aguelmim Izouran
58 Souss Bigra Asigle
59 Souss Bouyzakaren Forum sud pour la démocratie et droits de l’homme
60 Souss Dchaira Action alternative jeunesse
61 Souss Dchaira Usman
62 Souss Dchaira Usman
63 Souss Dchaira IMAL
64 Souss Dchaira TIFILLA
65 Souss Imiougadir AFRAK
66 Souss Imiougadir Tiwizi
67 Souss IMJJAD Imazalen
68 Souss tafrawt Union Ammeln Tafrawt
69 Souss Tanalt Awsat
70 Souss Tinjdad Afous g oufous
71 Souss AitMaten Aytmaten
72 Souss AitMaten Azurez
73 Sud-est Alnif Tamounte
74 Sud-est Errachadia Ait Maten pour développement
75 Sud-est Errachadia Talwat
76 Sud-est Errachidia Oukit
77 Sud-est Goulmima Tafrawt
78 Sud-est Goulmima Oasis mélodies
79 Sud-est Goulmima Tara pour le tourisme
80 Sud-est Goulmima Tasouit
81 Sud-est Tinghir Taymat
82 Sud-est Tinjdad Izelf
83 Sud-est Tinuza Tinuza
84 Sud Tata Association des enseignements (es) de Tamazight
85 Tamesna Rabat Bougafer
86 Tamesna Rabat La voix de la femme amazighe
87 Tamesna Rabat Darnegh
88 Tamesna Temara Auzar n Imal
89 Tamesna Temara Les enseignants de l’Amazigh
90 Tanesift Marrakech Amur N Wakuch
91 Tanesift Marrakech IMAL
92 Tanesift Marrakech Tizilat
93 Tanesift Marrakech Itran